CC Sud Vendée Littoral

Actualités

AccueilRestez informésActualitésParcours "Etre et apprendre" : "Une chance pour les élèves !"
Partager cette page sur Twitter Partager cette page sur Facebook

Parcours "Etre et apprendre" : "Une chance pour les élèves !"

Publié le 8 novembre 2019
JPEG - 1.5 Mo

Savoir nager, rouler à vélo, découvrir la lecture plaisir, s’essayer à de nouvelles disciplines sportives, accéder à l’éveil musical, culturel, environnemental… Depuis septembre, 49 écoles du territoire ont rejoint le Parcours « Etre et Apprendre » pour les élèves de cycle 2 (CP, CE1, CE2) et cycle 3 (CMI, CM2).

Ce dispositif mis en place par la Communauté de communes s’appuie sur un état des lieux réalisé fin 2017 : « Nous avions relevé des interventions en milieu scolaire présentes sur tout le territoire mais avec une grande disparité d’accès », explique Jean-Yves Clautour, Vice-Président de Sud Vendée Littoral en charge de l’enfance jeunesse. « C’est pourquoi nous avons créé un projet pédagogique commun, permettant des activités réparties de façon homogène pour tous les élèves, quelle que soit l’école ou la commune. »

Pour créer cette offre pionnière en Vendée, de nombreux services intercommunaux ont été mobilisés, ainsi que des partenaires comme le théâtre ou le cinéma, et bien sûr les écoles du territoire. Un service a été créé pour coordonner l’ensemble des interventions. « Les directeurs et enseignants ont créé les conditions et adapté le programme souhaité pour leurs élèves à partir du socle commun. Une approche innovante pour laquelle un travail étroit de partenariat a été indispensable avec les structures éducatives et l’Education Nationale », souligne Jean-Yves Clautour.

2 écoles témoignent...

Depuis septembre, de nombreuses classes se sont ainsi mises au diapason ! L’école Charlotte Menanteau, à Péault, expérimente le dispositif : "L’équipe enseignante a apprécié que de nouvelles interventions soient ouvertes à l’école, à savoir la prise en charge du transport pour le théâtre le Jean -Baptiste de Chaillé-les-Marais, pour la médiathèque, la participation aux journées de l’environnement et la présence d’un intervenant EPS lors de ce premier trimestre », indique la directrice Aurélie Latouche. « L’ensemble de ces nouvelles possibilités permettent d’enrichir les enseignements dispensés auprès des élèves. Notre souhait : que les cycles 1 puissent en bénéficier également !"

A Saint-Etienne-de-Brillouet, une classe de l’école Arc-en-Ciel a pu profiter d’une sortie à la médiathèque à Luçon : « C’est une chance pour les élèves de pouvoir accéder à ce genre de lieu », témoigne Charlène Roche, enseignante des CE1/CE2. « Ils ont pu créer leur carte d’emprunteur et se procurer des livres par l’intermédiaire de l’école. Ils peuvent également, grâce à cette carte, retourner à la médiathèque avec leur famille pour consulter ou emprunter de nouveaux livres. L’intervention permet donc à la fois une première découverte de la médiathèque et donne l’opportunité et l’envie aux enfants d’y retourner avec leurs parents. »

en 1 clic

office de tourisme

Ce site utilise des cookies. Les cookies sont des fichiers enregistrés sur votre terminal lors de votre visite sur le site. Vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt.
Préférences de confidentialité

Cookies obligatoires

Cookies analytiques

Politique de confidentialité