CC Sud Vendée Littoral

Actualités

AccueilRestez informésActualitésLa collecte des déchets évolue
Partager cette page sur Twitter Partager cette page sur Facebook

La collecte des déchets évolue

Publié le 26 août 2019
Objectif : diviser par 3 le nombre d'arrêts des camions. - JPEG - 10.3 Mo
Objectif : diviser par 3 le nombre d’arrêts des camions.

Déployé sur Sainte-Hermine depuis 2016 et mis en place à Luçon depuis avril dernier, le nouveau système de collecte des ordures ménagères sera généralisé à partir du lundi 16 septembre sur le territoire. Le principe : il sera demandé aux usagers de rassembler leurs bacs sur des points de regroupement marqués au sol par un rond blanc. _ _ L’objectif est de diminuer le nombre d’arrêts des camions pour économiser du temps et du carburant, et donc de limiter l’impact sur l’environnement. Ce système permet également d’améliorer les conditions de travail des agents, notamment en termes de sécurité. Le tout sans dégrader la qualité de service, puisque les tournées ne sont pas changées.

Des bacs déplacés en général de 10 mètres

Pour chaque usager, le changement sera limité. Il ne faut pas s’y tromper : à la différence des points d’apport volontaire (verres et papiers), ces points de ramassage resteront à proximité immédiate des domiciles. Ils seront distants de 10 à 20 mètres environ, soit toutes les deux à quatre maisons. Les usagers devront donc en moyenne faire rouler leur bac sur 10 mètres seulement, et devront veiller à ce que celui-ci soit bien identifié par leur numéro de rue pour le retrouver plus facilement. Ce sont les agents chargés de la collecte qui positionneront ces points de regroupement. Connaissant bien la réalité de chaque rue, les espaces disponibles et les habitudes des habitants, ils essayeront de choisir l’endroit le mieux adapté.

Un système adapté aux configurations locales

Bien évidemment, ce système de regroupement des bacs n’est pas partout pertinent. En centre-ville de Luçon, pour éviter d’encombrer les trottoirs, comme dans les zones où les résidences secondaires sont majoritaires, il ne sera pas appliqué. Le pôle de gestion des déchets prendra en compte les particularités de chaque rue : il engagera naturellement le dialogue avec les riverains pour ajuster si besoin le positionnement d’un point de regroupement.

Le retour d’expérience à Luçon est clair : si au début elle a (un peu) bousculé les habitudes, cette évolution est bien vécue par la grande majorité des personnes.

Copyright : @L’Ours en plus - CC Sud Vendée Littoral

en 1 clic

office de tourisme

Ce site utilise des cookies. Les cookies sont des fichiers enregistrés sur votre terminal lors de votre visite sur le site. Vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt.
Préférences de confidentialité

Cookies obligatoires

Cookies analytiques

Politique de confidentialité