Saint-Juire-Champgillon

Saint-Juire-Champgillon

AccueilSaint-Juire-Champgillon
Partager cette page sur Twitter Partager cette page sur Facebook

Saint-Juire-Champgillon

 

Le territoire communal de Saint-Juire-Champgillon s’étend sur 2075 ha à la limite de la plaine et du bocage pour 410 habitants au dernier recensement. De 35 mètres d’altitude on atteint 118 m en remontant vers le nord dans le bois de Villeneuve.

Le remembrement de 1973 réalisé de façon drastique a profondément accentué le contraste sans toucher cependant au milieu forestier (473 ha soit 23 % du territoire communal).
L’espace communal est plutôt rustique, non sophistiqué.

Les villages et les lieux dits de la commune ont des origines très anciennes mais souvent obscures.
L’Eglise Saint Georges a été édifiée dès l’époque romane puis fortifiée et a été remaniée au XVème et XVIème siècle.
Champgillon fut au XIIIème siècle le siège d’une importante commanderie templière dont les traces sont encore visibles au château.
Saint-Juire possède également un château édifié pense-t-on vers 1390 sous le règne de Charles VI et remanié aux siècles suivants.

Les maisons en pierre de pays confèrent au village son caractère typique. Un patrimoine bâti récompensé en 2017 par la Région des Pays de La Loire dans le cadre des villes et villages fleuris en plus des trois fleurs.

Le patrimoine bâti attire les touristes qui en profitent pour déambuler dans les rues et visiter les jardins communaux ainsi que les expositions qui se déroulent tout au long de l’été dans les salles de la Cimaise et de la Dragonne.

L’agriculture (élevage laitier, céréales, porcs et volailles bio) et l’artisanat (menuiserie, restaurant gastronomique, salon de coiffure) sont les principales activités économiques de la commune.
La population est composée principalement d’agriculteurs en activité ou retraités, de jeunes actifs salariés ou entrepreneurs, de retraités. Ces dernières années, beaucoup de jeunes couples sont venus s’installer avec des jeunes enfants.

en 1 clic

office de tourisme